top of page

Comment la société russe peut-elle sortir de la mentalité soviétique? Psychologie et société.

Dernière mise à jour : 12 juin 2023

"Les Français connaissent mal la Russie en général, et ne comprennent pas ce qui se passent actuellement à l'intérieur de la Russie. Je veux leur parler des Russes qui, de mon point de vue, peuvent avoir une influence sur la mentalité de la société russe en affaiblissant les traits de la mentalité soviétique restant dans les esprits. "


Voilà ce que j'écrivais à Vika Dmitrieva - sociologue et psychologue (1) - qui se demandait pourquoi je l'avais taguée en story. Et, surprise (Viktoria a quand même 1 million d'abonnés sur Instagram!), j'ai eu une réponse par message vocal, dont voici le passage où elle décrit son objectif (2) :


« Je vous admire parce que je vois que, tout comme moi j'ai un but : l'éducation des parents, les bases de la psychologie pour les gens ordinaires, vous aussi vous avez un but formidable. C'est très inhabituel que la société française, les blogueurs français entendent parler des blogueurs de Russie. »


Comment, par son activité, une psychologue comme Vika peut contribuer à changer les mentalités dans son pays?

Pour l'éducation des parents, Viktoria Dmitrieva a créé " L'école des parents adéquats" qui propose des conférences gratuites faites par différents psychologues de l'enfance et de la famille. Je traduis mot à mot le mot russe "adekvatny" car je ne trouve pas d'équivalent en français. Une "personne adéquate" (expression dont la forme négative est d'ailleurs très utilisée par les Russes depuis 8 mois!) signifie "qui a un comportement adapté à la situation" mais aussi "une personne équilibrée, sensée ".

Vika Dmitrieva a aussi publié 3 livres de vulgarisation de la psychologie sur les relations au sein du couple et de la famille.

Et par son blog (Instagram) et ses webinaires, elle met effectivement à portée de tout le monde "les bases de la psychologie pour les gens ordinaires" et... c'est tout un programme en Russie !



Mais... en quoi la psychologie peut avoir un impact sur la société?


Je suis sur les réseaux sociaux plusieurs femmes psychologues russes et je suis frappée de l'impact qu'elles peuvent avoir sur de futurs changements sociétaux, parce qu'elles ont une influence sur les croyances, la mentalité collective.

Je vous partage ici quelques exemples que je trouve particulièrement importants pour la Russie post-soviétique d’aujourd’hui :


La notion de responsabilité personnelle

Même si tu n'es pas directement responsable de ce qui t'arrive ou des circonstances de ta vie, tu es responsable de ce que tu en fais, de tes réactions, de tes choix.


Dans un État totalitaire où tu n'as aucune possibilité de changer quoi que ce soit à la société, où la répression (directe ou indirecte) se vit au quotidien, c'est un simple réflexe de survie de se conformer au maximum (extérieurement au moins) à ce qui est demandé, attendu, se replier sur sa vie quotidienne, et demander à sa famille d'appliquer le même conformisme.

On s'applique donc une sorte d'auto-censure permanente, au niveau personnel et au niveau familial La force du conditionnement est immense. Or cela fait 3 générations que les Russes vivent cela. Même les jeunes qui ont profité de la liberté des années 1990 à 2010 (environ) ont été inconsciemment influencés par le comportement de leurs parents et grands-parents.

Amener des personnes à cultiver leur esprit de responsabilité est essentiel pour sortir de cette mentalité.


La notion de liberté personnelle et de respect de la liberté de l'autre

Si chacun est responsable de sa vie, cela veut dire que chacun est libre de ses choix, et qu'on doit respecter les choix des autres, même si ils sont différents des nôtres.

Évidemment la notion de liberté/ responsabilité ne pouvait exister dans la mentalité soviétique. Si de rares citoyens de l'URSS vivaient cette liberté intérieure , c'est qu'ils avaient réussi à garder des distances avec la mentalité ambiante.

Elle était évidemment incompatible avec l'idéal communiste basé sur la collectivité, la construction d'une nouvelle société où tout le monde est heureux de la même façon. C'est donc un trait de pensée qui n'est apparu en Russie que depuis les années 90.


Une facette importante de la responsabilité/ liberté personnelle, c'est que , si tu es responsable de tes réactions et de tes choix, tu n'es pas responsable des autres, ni de leurs choix, ni de leur bien-être.

Dans la société soviétique où le Parti était censé savoir mieux que tout le monde ce qui était bon pour ses citoyens, il était normal de se mêler des affaires de ses voisins et évidemment des différents membres de sa famille. Encore aujourd'hui le poids des parents et des grands-parents sur la vie des enfants reste fort même quand ils ont atteint l'âge adulte.

Vika Dmitrieva, en créant l' "école des parents adéquats" vient bousculer tout ça, en introduisant des nouveaux modes de pensées et de comportements familiaux : écoute des enfants, respect de leurs rêves et projets, relation d'adulte à adulte avec ses enfants majeurs. Elle et d'autres psychologues vulgarisent la notion de "séparation psychologique" d'avec ses parents ("separatsiya" en russe, je ne trouve pas de terme équivalent en français) pour devenir "un adulte libre et responsable de sa vie". Une petite (grande?) révolution dans le contexte russe!


Le "money mindset" ou "processus de pensée sur l'argent" en russe (diéniéjnoyé myshliéniyé)

En URSS ce n'est pas l'argent qui donnait des possibilités et du pouvoir, c'était le fait :


- soit d'être membre du Parti (PCUS) avec tous les avantages en nature qui en découlaient

- soit d'avoir un poste clé, par exemple donnant accès à des ressources déficitaires ou donnant un pouvoir de pression sur quelqu'un pour obtenir un passe-droit

- soit d'avoir des relations qui pouvaient donner accès à des services.

Les plus hauts salaires (200/250 roubles) étaient pour les ouvriers spécialisés, alors que les professions intellectuelles, même les médecins, gagnaient beaucoup moins. Avoir de l'argent était mal vu, l'argent étant lié au "capitalisme" honni.


Et dans les "dingues années 90" (likhie devianostyié) , l'enrichissement brutal et excessif des "nouveaux Russes" n'a fait que renforcer cette image négative. Le money mindset est donc totalement différent de la mentalité soviétique et post-soviétique, et un encouragement à l'esprit d'entreprise.


Ce sont je pense les principales pistes où la psychologie moderne a un énorme rôle à jouer pour faire bouger les lignes de la société en Russie.


Pour en savoir plus sur les blogueurs russes et la société russe actuelle, retrouvez-moi sur mon compte Instagram : https://www.instagram.com/russiechezvous/


(1) sociologue, psychologue et blogueuse sur Instagram https://www.instagram.com/vikadmitrieva/


(2) texte en russe : У меня это вызывает восхищение вами, потому что, как у меня есть цель - родительское просвещение , психологическая база знаний для обычных людей, - так же я вижу у вас обалденная цель. Очень необычно, чтобы французское общество , французские блогеры, узнавали о российских .

Commentaires


bottom of page